Tuesday 22 January 2019
Home      All news      Contact us     
reliefweb - 11 days ago

Niger: Rapport d’Evaluation Rapide de Protection - Site des déplacés d’Ikarfane, commune d’Abala, département d’Abala– le 01/11/18

Source: International Rescue Committee Country: Niger
1. Apercu de la situation Le site d’Ikarfane 2 est situé à environ 64 km au nord-est d’Abala dans la région de Tillabéri et à 15 km de la frontière malienne. Selon les estimations de leaders communautaires, ce site compte 520 ménages (120 ménages Touaregs et 400 ménages Peulhs) d’environ 3 640 personnes dont 764 hommes, 1 056 femmes, 619 garçons et 1 201 filles. Quant aux populations déplacées nouvellement arrivées (tous des Peulhs), elles sont en provenance de Sine Godar (situé dans la commune de Banibangou). Ces populations ont commencé à arriver sur le site d’Ikarfane 2 en petits nombres vers le 16 septembre 2018 et les derniers ménages (57 ménages) sont arrivés le 24 octobre 2018. Selon les estimations des leaders communautaires et les discussions de groupe dirigées, ces personnes (toutes des déplacées internes) sont constituées de 133 ménages, soit une population d’environ 718 personnes (32% sont des garçons, 27% des filles, 23% des femmes et 18% des hommes). Cependant, il faut préciser qu’il s’agit des nomades pasteurs originaires des localités de Rigian Koke, Midick, Chiboniyatan et Rijian Djima se trouvant toutes dans la commune d’Abala. Toutes ces populations ont fui leurs campements d’origine suite à la situation d’insécurité, notamment des conflits intercommunautaires entre Peulhs et Touaregs Daoussak, dans leur zone (frontière avec le Mali). Ces communautés déplacées ont connu plusieurs mouvements avant de venir s’installer sur le site d’Ikarfane.

Related news

Latest News
Hashtags:   

Niger

 | 

Rapport

 | 

Evaluation

 | 

Rapide

 | 

Protection

 | 

déplacés

 | 

Ikarfane

 | 

commune

 | 

Abala

 | 

département

 | 

Abala–

 | 
Most Popular (6 hours)

Most Popular (24 hours)

Most Popular (a week)

Sources