Tuesday 19 February 2019
Home      All news      Contact us     
reliefweb - 7 days ago

Mali: Rapport mensuel de monitoring de protection N° 12 - Decembre 2018

Source: UN High Commissioner for Refugees Country: Mali
Analyse de la situation de protection du mois La situation de protection des civils courant ce dernier mois de l’année 2018 n’a pas connu un changement majeur dans les régions couvertes par le monitoring de protection (Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Ménaka et Kidal). Les violations des droits humains se multiplient et sont perpétrées la plupart du temps contre les populations civiles et commises en grande partie sur les axes routiers, les foires locales par des personnes armées non identifiées. La criminalité/ le banditisme occasionné(e) par la libre circulation des armes légères et de guerre, continue de semer la discorde entre les populations vivantes dans les régions du centre et du nord, à détériorer l’environnement de protection des populations et à freiner les activités économiques dans de nombreuses localités de ces régions malgré les efforts déployés par l’Etat et ses partenaires. Plus particulièrement, dans la Région de Ménaka, la situation de protection des civils devient de plus en plus inquiétante comme l’en témoigne ces incidents enregistrés dans la nuit du 11 et la matinée du 12 décembre 2018, faisant cas d’individus armés non identifiés sur des motos qui ont fait irruption dans plusieurs localités au sud de la commune de Ménaka et ont exécuté 42 civils de la communauté Daoushak dans leurs campements respectifs dont deux (02) enfants. Dans la Région de Mopti, le conflit intercommunautaire entre communautés (peulh et dogon) perdure avec comme conséquences de nombreux incidents de protection dont notamment celui produit le 06 décembre 2018 dans le village de Mamba dans la Commune rurale de Diafarabé (Cercle Tenenkou). Les Dozos (nombre indéterminé) ont attaqué ledit village, assassinant une dizaine de personnes dont deux enfants (un garçon et une fillette). Six (6) autres personnes ont été grièvement blessées lors de cette attaque. Aussi, ce banditisme, cette criminalité, et ces conflits intercommunautaires ont été à l’origine de plusieurs cas de violation de droits humains dont les quelques 49 cas enregistrées et les 79 autres non enregistrées mais rapportés à travers les rapports flash pendant ce dernier mois de l’année dans les régions couvertes par le monitoring.

Related news

Latest News
Hashtags:   

Rapport

 | 

mensuel

 | 

monitoring

 | 

protection

 | 

Decembre

 | 
Most Popular (6 hours)

Most Popular (24 hours)

Most Popular (a week)

Sources