Saturday 8 August 2020
Home      All news      Contact us     
reliefweb - 1 month ago

Burkina Faso: « Le Sahel est le théâtre d’un conflit sans frontières »

Countries: Burkina Faso, Mali, Niger Source: International Committee of the Red Cross Malgr le cessez-le-feu mondial lanc la suite de l apparition de la pand mie de Covid-19, la guerre continue au Sahel. Au cours des derniers mois, les conditions de s curit et la crise humanitaire se sont fortement d grad es dans la r gion du Liptako-Gourma, cheval sur le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Les lignes de front ne cessent de bouger et avec elles des populations en qu te de refuge. En plus du conflit, les effets du changement climatique et de la pand mie du coronavirus continuent de peser davantage sur le quotidien de millions de personnes. Patrick Youssef, directeur r gional pour l Afrique au CICR, rappelle l urgence de r pondre la d tresse de la population et de cr er un espace propice au d veloppement. Intensification des violences Dans la r gion du Sahel, la violence arm e, la p nurie alimentaire, l absence ou la faible pr sence des autorit s publiques ainsi que la crise conomique ont entra n le d placement de plus d un million de personnes, alors que d autres ont fait le choix de rejoindre des groupes arm s. Au Burkina Faso, le pouvoir des armes nous confronte une violence sans pr c dent. Plus de 900 000 personnes ont fui les combats, laissant derri re elles leur foyer et leurs moyens de subsistance. Par ailleurs, des personnes arr t es sont port es disparues, des villages sont pill s, des h pitaux et des coles d truites. L rosion du respect droit international humanitaire s accompagne du retrait de l administration publique et de ses services de base. Dans la province d Oudalan, la fermeture de 29 centres de sant a entra n une rupture d acc s aux soins de sant primaires pour pr s 300 000 personnes. Les besoins sont immenses au Sahel ! Nous nous effor ons de soutenir les centres de sant dans les zones les plus recul es et distribuons des vivres et des kits d hygi ne aux plus vuln rables dans les centres de d tention et les camps de d plac s. Le d ploiement de l aide humanitaire au c ur des zones de conflit demeure une entreprise p rilleuse et complexe en termes logistiques tant les territoires couvrir sont vastes. Comme interm diaire neutre et impartial, nous n gocions notre pr sence avec toutes les parties au conflit que ce soient les forces arm es nationales, les forces internationales mais aussi les groupes arm s non tatiques. Nous leur rappelons leurs obligations : respecter la mission m dicale et la vie et la dignit humaine, en tout temps et sans distinction. D placements de population et fragilit s Dans le Liptako-Gourma, l intensification des affrontements entrave s rieusement les mouvements de population. Des communaut s enti res d leveurs et d agriculteurs n ont plus acc s aux terres et aux p turages et perdent ainsi leurs principales sources de revenus. Le Sahel est le th tre d un conflit sans fronti res. Les lignes de fronts changeant constamment, de nombreuses familles ont d fuir plusieurs reprises et sont en proie diff rents types de fragilit . Nous craignons que ces fragilit s deviennent irr versibles car chaque d placement se cr e une fracture suppl mentaire dans la coh sion sociale et un affaiblissement des m canismes de survie. Climat et chocs extr mes Le changement climatique accroit la vuln rabilit des familles pendant la p riode de soudure. Avec des ressources naturelles limit es et un climat tr s variable, caract ris par des temp ratures lev es la plupart de l ann e et des pluies erratiques, certains pays peinent assurer s curit alimentaire et opportunit s conomiques. Les al as du changement climatique et la pr sence de groupes arm s r duisent les couloirs de transhumance. Quand ils le peuvent encore, les leveurs doivent d sormais faire migrer leurs troupeaux de plus en plus t t dans l ann e pour des p riodes prolong es la recherche des p turages restants. Les agriculteurs, eux, peinent r colter des c r ales et des l gumes en quantit suffisante. La rar faction des ressources, coupl e une absence de perspectives conomiques et une pression d mographique en constante augmentation, entra ne des tensions entre agriculteurs et leveurs, qui parfois d g n rent en affrontements intercommunautaires violents. A cette situation s ajoute la pand mie du Covid-19 qui influe n gativement sur l conomie. Nous craignons que les populations ne disposent plus des ressources n cessaires pour surmonter le choc. La r ponse s curitaire ne peut se suffire elle-m me La r gion du Sahel est en proie au manque de solutions politiques pour apaiser les tensions et cr er un espace propice au d veloppement de l humain. Rien n est pire pour un berger que de perdre toutes ses b tes et de d pendre des aides , confiait Maina, un leveur de la r gion de Diffa au Niger. Le manque de perspectives d avenir est comme une sentence pour les populations, qui risquent nouveau d tre prises au pi ge dans ce conflit. L action humanitaire reste pour l instant la seule action concr te pour pallier les cons quences des mouvements de population. Nous ne pourrons cependant pas r pondre seuls tous les besoins court terme comme long terme. La r ponse s curitaire ne peut se suffire elle-m me, des efforts de d veloppement doivent aussi tre engag s pour sortir de la crise. Note l diteur : *Selon les rapports d ACLED, entre le dernier trimestre de 2019 et le premier trimestre de 2020, le nombre d incidents violents a quasi doubl , passant de 402 709 au Mali, au Burkina Faso et au Niger, et ce malgr la pand mie Covid-19. *Selon les autorit s, au Burkina Faso, le nombre de personnes d plac es est estim au mois de juin 2020 plus de 900 000. Plus de la moiti des personnes d plac es sont des enfants. Source : CONASUR Informations compl mentaires : Halimatou Amadou, CICR Dakar, +221781864687, hamadou@icrc.org
Crystal Wells, CICR Nairobi, +254 716 897 265, cwells@icrc.org


Latest News
Hashtags:   

Burkina

 | 

Sahel

 | 

théâtre

 | 

conflit

 | 

frontières

 | 
Most Popular (6 hours)

Most Popular (24 hours)

Most Popular (a week)

Sources