Tuesday 22 September 2020
Home      All news      Contact us     
reliefweb - 2 month ago

Lebanon: Liban : Enquêter de manière impartiale sur l explosion à Beyrouth - Les autorités devraient aussi s’assurer que l’aide soit distribuée de manière équitable et parvienne aux personnes les plus vulnérables

Country: Lebanon Source: Human Rights Watch (Beyrouth, le 6 ao t 2020) - Les autorit s libanaises devraient demander des experts internationaux participer une enqu te ind pendante sur l explosion au port maritime de Beyrouth le 4 ao t, qui a d vast la ville, a d clar Human Rights Watch aujourd hui. Cette enqu te devrait viser d terminer les causes de l explosion, tablir les responsabilit s et formuler des recommandations pour viter de futurs incidents de ce type. Le gouvernement libanais devrait aussi veiller ce que toutes les personnes affect es par l explosion aient acc s un logement, de la nourriture, l eau et aux soins de sant . La distribution d aide devrait tre effectu e de mani re quitable et impartiale. L explosion tait apparemment la plus puissante que Beyrouth ait jamais subie. Selon les premi res explications relay es par le pr sident Michel Aoun et par le Premier ministre Hassan Diab, il s est agi de l explosion de 2 750 tonnes de nitrate d ammonium, un compos chimique utilis comme engrais mais qui peut aussi intervenir dans la fabrication de bombes. Ce mat riel avait t stock dans un entrep t du port de Beyrouth pendant plus de six ans, sans mesures de s curit appropri es. Le pr sident Aoun a affirm qu une enqu te transparente serait men e sur les causes de l explosion, et que les responsables feraient l objet de sanctions s v res . Le niveau de d vastation Beyrouth est effarant, et les autorit s responsables devraient tre tenues de rendre des comptes , a d clar Aya Majzoub, chercheuse sur le Liban Human Rights Watch. En raison de l absence d enqu tes sur d autres d faillances dans le pass et de la m fiance de nombreux citoyens l gard des institutions gouvernementales, une enqu te ind pendante avec la participation d experts internationaux serait le meilleur moyen de garantir la justice pour les victimes de l explosion. Le 5 ao t, le gouvernement a ordonn le placement en r sidence surveill e de tous les responsables du port qui y supervisaient depuis 2014, les op rations de stockage et de gardiennage. Human Rights Watch a exprim de s rieuses inqui tudes quant la possibilit que les autorit s judiciaires libanaises m nent une enqu te cr dible et transparente, ayant pr c demment document l absence d enqu tes ind pendantes et approfondies sur des all gations de pratiques gouvernementales abusives. Le 5 ao t, la Croix-Rouge libanaise a indiqu que plus de 135 personnes avaient t tu es et plus de 5 000 bless es dans l explosion, et a averti que le nombre de morts pourrait encore augmenter en raison de l absence d informations sur des dizaines de personnes. Le gouverneur de Beyrouth, Marwan Abboud, a d clar l Agence France-Presse que plus de la moiti de la ville avait t endommag e, et que 300 000 habitants de Beyrouth se retrouvaient sans abri. Il a estim que le co t des dommages caus s par l explosion d passait trois milliards de dollars. L explosion a aggrav les normes pressions subies par les tablissements de sant libanais, d j confront s au double d fi de la crise financi re et de la pand mie de Covid-19. Au moins deux h pitaux ont t gravement endommag s par l explosion. La destruction du port de Beyrouth, qui g re 60 % des importations libanaises, suscite aussi des craintes quant la s curit alimentaire. M me avant l explosion, la crise conomique, aggrav e par la pand mie de Covid-19, avait provoqu la chute de 80 % de la valeur de la livre libanaise. Plus de la moiti de la population libanaise s est trouv e dans une situation de pauvret , et en avril, le ministre des Affaires sociales a m me pr dit que 75 % de la population pourrait avoir besoin d aide. Human Rights Watch avait estim , galement en avril, que plus de la moiti de la population risquait de souffrir de la faim moins que le gouvernement ne mette en place d urgence un plan coordonn d assistance. Le gouvernement libanais devrait veiller ce que les personnes touch es par l explosion aient acc s un logement convenable, de la nourriture, l eau et aux soins de sant . Les pays donateurs devraient veiller ce que toute aide au Liban soit distribu e de mani re transparente et fond e sur les principes humanitaires de neutralit , d impartialit et d ind pendance et avec des garanties solides pour viter tout risque de corruption. Une attention particuli re devrait tre accord e aux besoins des personnes les plus vuln rables, notamment les enfants, les travailleurs migrants et les r fugi s. Une enqu te ind pendante avec la participation d experts internationaux comme le Rapporteur sp cial des Nations Unies sur la gestion et de l limination des produits et d chets dangereux - devrait tre men e pour d terminer les causes de l explosion dont les effets ont t mortels, et tablir les responsabilit s. **Communiqu complet en anglais : en ligne ici.**


Latest News
Hashtags:   

Lebanon

 | 

Liban

 | 

Enquêter

 | 

manière

 | 

impartiale

 | 

explosion

 | 

Beyrouth

 | 

autorités

 | 

devraient

 | 

aussi

 | 

assurer

 | 

distribuée

 | 

manière

 | 

équitable

 | 

parvienne

 | 

personnes

 | 

vulnérables

 | 

Sources