Saturday 15 May 2021
Home      All news      Contact us      RSS     
reliefweb - 29 days ago

Burkina Faso: Paquets de services essentiels de santé de qualité dans les zones à sécurité précaire prenant en compte les violences basées sur le genre - septembre 2020

Country: Burkina Faso Source: Government of Burkina Faso Please refer to the attached file. I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION A partir de la fin de l ann e 2015, le climat s curitaire au Burkina Faso est mis rude preuve au regard de la recrudescence et la multiplicit des attaques arm es perp tr es dans le pays, notamment dans les r gions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Est, du Centre-Nord, de l Est, du Nord et du Sahel. Cette situation a engendr un dysfonctionnement de l offre de soins dans les six r gions se caract risant par : la fermeture de certaines formations sanitaires ou leur fonctionnement minima c est dire la r duction du volume des activit s (ces formations sanitaires ne sont plus mesure d assurer les gardes et les activit s de vaccination en strat gies avanc es ) ; le d placement massif des populations dans l aire de sant de certaines formations sanitaires, y entrainant une importante hausse de la demande de soins ; l exposition de 553 978 habitants vivant dans l aire de sant des formations sanitaires ferm es la date du 23 ao t 2019 contre 1 323 474 la date du 30 juin 2020 (source CORUS) ; le retrait ou la destruction d ambulances : 6 ambulances retir es et une br l e la date du 23 aout 2019 contre 7 ambulances et 18 motos retir es au 30 juin 2020. A titre d exemple, les deux tableaux ci-dessous r sument la situation de la fonctionnalit des formations sanitaires deux p riodes diff rentes (source CORUS). Aujourd hui, 6 r gions sur les 13 que compte le pays sont en tat de s curit pr caire malgr les efforts d ploy s par le gouvernement pour juguler le probl me. Au 30 juin 2020, environ 1,3 millions de personnes sont priv es d acc s aux soins de sant primaire dont les plus touch es sont les enfants et les femmes. En effet, selon les donn es recueillies en fin juin 2020 dans les zones concern es, 108 formations sanitaires sont ferm es et 189 fonctionnent minima. Cette situation expose les populations d plac es internes et les communaut s h tes des risques de maladies pid miques vitables et une aggravation des conditions sanitaires pour ceux qui sont suivis pour des maladies chroniques comme le VIH, le diab te, l HTA confront s aux difficult s d approvisionnement en m dicaments. Les agents de sant sont galement sujets des psycho-traumatismes voire de burnout mettant rude preuve la qualit des soins. La question de la protection des groupes vuln rables notamment les femmes, les filles et les enfants des r gions touch es se pose donc avec acuit du fait de l exacerbation de la vuln rabilit des populations de ces r gions cause de la crise s curitaire. Selon les estimations du Minist re en charge des affaires humanitaires, il y avait 486 360 personnes d plac es, en d but octobre 2019, compos es d une majorit de femmes et d enfants. Il y a des craintes de voir une d gradation de la situation s curitaire des femmes dans les r gions affect es. Aussi bien au Sahel que dans les r gions de l Est, du Nord et du Centre-Nord, les femmes et les filles sont contraintes de se d placer sur de longues distances sans aucune protection contre les agressions diverses. Des cas d esclavage sexuel ont t voqu s lors de lib ration r cente des otages dans la r gion du Nord. Pr s de 85% de la population d plac e est constitu de femmes et d enfants. De plus, suite l apparition de la pand mie de la COVID-19 qui a impact n gativement l offre des soins, le Minist re de la sant a pris un certain nombre de dispositions parmi lesquelles : l laboration du guide d orientation de la continuit des soins et services de sant et des proc dures op rationnelles de mise en uvre dans toutes les formations sanitaires. De ce fait, au regard des risques que court la population affect e, il s av re donc imp ratif de d finir un paquet de services essentiels tous les niveaux de soins de la pyramide sanitaire pour couvrir de fa on rationnelle et optimale la demande de soins des personnes en situation d urgence sanitaire n cessaire leur survie. Une attention particuli re sera accord e la prise en charge des violences bas es sur le genre faites aux femmes, aux enfants, aux adolescents et aux jeunes dans le domaine de la sant .


Latest News
Hashtags:   

Burkina

 | 

Paquets

 | 

services

 | 

essentiels

 | 

santé

 | 

qualité

 | 

zones

 | 

sécurité

 | 

précaire

 | 

prenant

 | 

compte

 | 

violences

 | 

basées

 | 

genre

 | 

septembre

 | 

Sources